Enjeux et perspectives

Le cancer colorectal : une forte augmentation des hospitalisations

Le cancer colorectal est un enjeu majeur de santé publique. Les chiffres obtenus pour le Livre Blanc montrent que le nombre de patients avec un cancer colorectal en 2016 est estimé à environ 318 000, dont environ 120 000 sont des cancers actifs. Le récent rapport de l’InCa (juillet 2019) montre une baisse de l’incidence et de la mortalité du cancer colorectal en France (-1,6%/an de mortalité depuis 1990, -0,6%/an d’incidence chez l’homme, stable chez la femme) d’abord pour le cancer du rectum à partir de 1995, puis pour le cancer du côlon à partir de 2005, attribuée à la mise en place du dépistage organisé avec la résection de lésions précancéreuses et la détection de cancers à un stade précoce ce qui démontre le rôle essentiel des hépato-gastroentérologues et de l’endoscopie (coloscopie). Dans notre étude, l’incidence en 2016 est estimée à 49 000 cas. Les projections permettent d’estimer une progression de 1% et de 17% pour la prévalence et l’incidence respectivement entre 2016 et 2024. Ces chiffres sont à confirmer. Surtout les chiffres d’hospitalisation montrent que les hospitalisations ont doublé entre 2014 et 2016, tant les hospitalisations complètes que les hospitalisations de jour (essentiellement les séances de chimiothérapie) qui traduisent des évolutions importantes dans la prise en charge de ce cancer. Ces chiffres montrent que l’hépato-gastroentérologie et l’oncologie digestive doivent être soutenues (particulièrement en termes d’effectifs) pour répondre aux besoins de la population, pour la prévention, le dépistage, le diagnostic et le traitement de ce cancer.

Chapitres

Le cancer du pancréas : une progression préoccupante

Enjeux et perspectives Le cancer du pancréas : une progression préoccupanteLes adénocarcinomes du pancréas constituent actuellement un enjeu majeur de santé publique et les projections épidémiologiques n’anticipent au mieux qu’une stabilisation de...

Rendre la spécialité encore plus attractive

Enjeux et perspectives Rendre la spécialité encore plus attractiveL’hépato-gastroentérologie ne figure pas dans le peloton de tête des spécialités choisies par les étudiants à l’issue des ECN (13eme sur 44 en 2019). Les raisons sont multiples, pas...